Un jardin facile sur son balcon – conseil #4

16 mars 2015

balcony in milan

Pendant des années j’ai habité à l’étranger, et avant d’atterrir en Italie, j’avais déménagé plus de 10 fois en 3 ans. Une fois, de l’autre coté de l’Atlantique. Autant dire que dans ces conditions, mon coté Madame plante se tenait à carreau. Quand j’ai finalement posé mes valises, j’étais tellement contente de pouvoir finalement créer un petit jardin sur mon balcon!

Cependant, s’installer dans une nouvelle région (ou si on n’a jamais adopté une plante) signifie qu’il faudra un peu de temps avant de s’habituer à son environnement, ou à sa nouvelle amie toute verte rapportée du supermarché. Par exemple, depuis le printemps dernier j’ai une nouvelle voisine, qui arrive de sa Sicile natale. Elle est passionnée de jardinage et une des premières choses qu’elle a fait à son arrivée a été de remplir son balcon de plantes. Sa terrasse était magnifique… jusqu’à ce que l’hiver pointe son nez. Après deux nuits avec des températures en dessous de zéro, presque toutes ses plantes sont mortes. Elle avait choisi des plantes qu’elle avait l’habitude de cultiver en Sicile, au climat plus doux, mais qui n’étaient pas adaptées au climat des Lacs Italiens.

Pour éviter cette triste et couteuse mésaventure (que l’on a tous fait à un moment ou à un autre, je pense) j’essaie de toujours suivre ce conseil pour créer un jardin facile sur son balcon:

Conseil #4:  regardez le balcon des voisins

Allez faire un tour dans votre quartier le nez en l’air!

Observer quelles plantes sont superbes et réussissent bien, quelles plantes poussent spontanément dans la nature autour de nous, est un bon pas vers le succès. C’est une philosophie que j’ai mis du temps à assimiler, mais cela permet de jardiner avec l’aide de la nature. Et d’économiser du temps, de l’énergie, et de l’argent que sinon l’on emploierait, tel Don Quijote, à maintenir un écosystème qui n’a pas sa raison d’être. Beaucoup de botanistes et de jardiniers le font, mais ils sont plus expérimentés que moi! Bien sur, moi aussi je craque de temps en temps pour une plante un peu plus difficile ou exotique, mais je ne base pas tout mon jardin dessus, comme ça, pas de stress et je ne retrouve pas esclave de mes plantes.

Pour créer un jardin facile sur votre balcon, avant de vous rendre au magasin de plantes, regardez le balcon des voisins – cela marche bien s’il s’agit d’une vielle dame née dans le quartier avec plein d’expérience à raconter. Et vous, qu’est-ce qu’ils cultivent vos voisins?

J’espère que vous appréciez cette série où j’essaie de compiler les conseils glanés au fil de mes aventures de jardinière urbaine. Vous pouvez retrouver les autres conseils ici!

Découvrez aussi

Leave a Comment