DIY solution naturelle anti-pucerons

27 août 2014

C’est sur un de mes blogs préférés de jardinage que l’auteure parlait de sa joie quand elle enfilait ses gants pour exterminer à la main les pucerons de ses plantes. C’est aussi ma technique préférée (et la plus efficace) (même si je n’aime pas trop écraser les insectes beeeeurk) et je l’associe avec la solution naturelle anti-pucerons à base de savon noir.

Le savon noir est en fait un mélange de potasse et d’huile d’olive (ou d’une autre huile végétale). Donc il est à la fois killer pour les insectes et leurs larves grâce à la potasse, alors que le corps gras aide à nettoyer les feuilles engluées par le miellat produit par les pucerons et qui est une base de maladies. Le savon noir ne sert pas que pour les pucerons d’ailleurs, il peut traiter contre les attaques de cochenilles, araignées rouges et aleurodes.

C’est mon préféré : il est tout en un, très économique, et sans aucun problème pour consommer les fruits et feuilles des plantes traitées. Le top sur le balcon. Donc quand je découvre qu’une de mes plantes a un problème de bébêtes, j’utilise ma technique « spéciale pucerons ». Si vous voulez l’essayer aussi, voici comment faire.

Spray naturel anti-pucerons

Le matériel nécessaire

  • Savon noir liquide: il existe celui pour le corps ou le ménager. Vu les quantités que j’utilise sur le balcon – assez peu finalement – j’ai choisi de n’acheter qu’un pot, rayon cosmétique bio, que j’utilise aussi dans la salle de bain. Et il dure depuis l’année dernière.

EDIT: vu que j’utilise toujours plus des solutions naturelles aussi à la maison, j’ai acheté cet hiver un bidon de savon noir liquide qui me sert aussi pour la vaisselle, le sol… Je l’adore!!!

  • Une bouteille spray (recyclage flacon lotions toniques ou bien une récupérée au rayon jardinage, repassage…).
  • Gants en plastique et essuie-tout (pas obligatoire mais vous verrez j’ai une technique qui marche trop bien).

La préparation

  1. Verser le savon liquide dans la bouteille à l’aide d’une cuillère, en comptant environ 5 cuillères à soupe pour un litre d’eau.
  2. Remplir le flacon d’eau tiède – comme ça le savon se dilue bien.
  3. Attendre que la solution refroidisse pour la pulvériser sur les plantes, et bien sûr, ne pas traiter sous le soleil pour éviter que l’effet loupe ne brule les feuilles. La solution ne se garde pas (elle perd de son efficacité) donc il faut préparer juste ce dont on a besoin.

L’application

Voilà comment je fais.

  1. J’enfile mes gants et je prends la plante par le pot entre quatre yeux, je m’installe à part bien assise avec le papier essuie-tout à portée de main.
  2. D’une main, je prends un morceau d’essuie-tout et m’en sert « d’écran » en plaçant le papier derrière le bourgeon ou les feuilles attaquées. De cette façon, lorsque je pulvérise la solution sur la plante, les pucerons ne tombent pas sur les feuilles d’en bas (pour s’échapper !) mais vont s’imprimer directement sur le papier.
  3. Je finis en nettoyant les bourgeons et branches des bébêtes têtues avec le papier (bien écraser les méchants!)
  4. Dernier pshitt final (un peu comme la douche finale d’Elnett chez le coiffeur).
  5. Et voilà, une jolie plante toute propre et qui sent bon le savon !

Avec cette technique, qui allie le savon et le nettoyage à la main, j’utilise moins de produit et je m’assure que je ne diffuse pas le problème en le vaporisant plus bas ou sur une autre plante.

Je laisse ensuite la plante dans un coin du balcon et l’inspecte le lendemain. Éventuellement on peut recommencer l’application au bout de deux jours si quelques indésirables persistent. Pour ma part je n’ai jamais eu à le faire, cette technique est le top. Mais peut-être que je pourrais encore l’améliorer, donc vous suggestions sont les bienvenues !

Découvrez aussi

1 comment

Leave a Comment