potager de balcon: cultiver des salades en cagette

10 novembre 2017

Vous le savez: depuis la naissance de mon fils, je préfère cultiver des plantes « utiles ». L’espace sur mon balcon étant limité, j’aime favoriser des plantes doublement belles : celles qui apportent une touche de vert sur la terrasse, et qui nous permettent de concocter une infusion, aromatiser un plat, composer une grande salade.

Je ne m’en lasse pas : prendre mes petits ciseaux, aller sur le balcon et en revenir avec une poignée de feuilles que j’ai fait pousser moi-même me remplit d’une joie enfantine. Et bien entendu, leur saveur est à nulle autre pareille.

Cette année, mes jardinières ont accueilli les pousses de roquette, de basilic et de menthe, je me suis donc retrouvée un peu à court de pots. Ne souhaitant pas en acheter de nouveaux (je vous l’expliquais dans l’article sur le bujo botanique) je me suis essayée à la culture des salades en cagette.

Voici donc mes explications pour transformer une cagette en contenant pour les plantes, ainsi que mes ressources pour choisir les variétés de salades à cultiver tout le long de l’année.

DIY: transformer une cagette en jardinière

Le potager en cagette, c’est tout ce que j’aime : joli, très peu cher et versatile. Cette formule est idéale pour:

  • compléter sa gamme de pots et containers à moindre coût
  • rajouter une culture « de dernière minute » sans déranger les plantes déjà en place
  • donner une touche naturelle à son balcon (j’aime que ma terrasse soit propre et en ordre, sans que l’ambiance soit trop aseptisée)
  • fabriquer un mini potager avec les plus petits, « leur » espace. Mon fils est encore bien petit mais j’en trépigne d’impatience.
  • servir de lit au chat du voisin, c’est dire si la cagette est accueillante

Pour découvrir un autre DIY sur le potager de balcon, je vous conseille le super article d’Anais ici.

Le matériel

Pas besoin d’investir pour transformer une cagette en jardinière, le matériel nécessaire se trouvera certainement déjà dans votre nécessaire du jardinier :

  • feutre géotextile
  • billes d’argile
  • terreau

DIY cagette jardiniere salade

Le pas à pas

1.Commencer par mesurer grossièrement le feutre géotextile pour qu’il recouvre le fond et les bords de la cagette.

feutre geotextile cagette

J’ai préféré ne pas tailler le feutre pour maintenir l’étanchéité. Je l’ai plié afin de le faire adhérer aux cotés de la cagette.

feutre geotextile jardiniere

2. verser une couche de billes d’argile pour favoriser le drainage de l’eau en excès. Placer un morceau de feutre géotextile sur les billes (cela permet de limiter les inévitables écoulements de terreau lors des arrosages).

3. verser le terreau, doucement en veillant à pousser la terre vers les bords pour bien installer le feutre dans la bonne position. Une fois la cagette remplie de terre le poids maintiendra tout cela en place. Découper si nécessaire le feutre qui dépasse des bords (pour que ce soit plus joli).

4. placer les plants de salade dans la terre, en quinconce afin de favoriser leur croissance tout utilisant au mieux l’espace de culture à disposition

plants salade cagette

5. arroser doucement, surtout la première fois, et directement à endroit où vous souhaitez installer la cagette car une fois humide, le tout pèsera assez lourd.

Petits trucs en plus

Au début j’avais installé la cagette directement par terre, puis je l’ai surélevée en la plaçant sur une autre cagette retournée. Cela a facilité la maintenance du balcon (le sol est plus facile à laver). De plus, le fond de la cagette en bois est ainsi moins soumis à l’inévitable humidité stagnante sur le fond.

Et hop, elle vous plaît ma photo de blogueuse kinfolk? Pour la faire je me suis hissée sur le canapé en face d’un trépied, pendant la sieste de mon fils. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas une grande fan du fer à repasser.

Cultiver des salades sur le balcon: choisir ses variétés

La première fois que j’ai tenté de cultiver les salades, c’était en plein mois de juillet. Au bout de deux semaines elles ont sérieusement pâti de la chaleur extrême de mon balcon orienté Sud-Ouest. Les feuilles étaient toutes molles, elles ont commencé à montrer des signes de maladie. J’ai récupéré ce que je pouvais et ai décidé d’attendre la fin de la canicule pour recommencer. J’ai bien fait, car en faisant quelques recherches j’ai lu que les salades aiment moyennement la chaleur et le soleil direct. Et ce qui est chouette, c’est qu’en choisissant les bonnes variétés, on peut en cultiver pratiquement toute l’année !

Salades sur le balcon: variétés adaptées

Les salades sont soit pommées (elles forment un coeur) soit « à couper » (on coupe les feuilles à deux ou trois reprises au-dessus du collet). Sur le balcon la place est limitée et la culture se fait en pots: voici donc quelques variétés bien adaptées à cet espace. Personnellement je privilégie les salades à couper car elles occupent moins de place.

  • feuille de chêne blonde
  • batavia latthugino
  • roquette (très facile à cultiver. Il faut juste bien arroser quand il fait chaud car elle monte vite en graine)
  • mizuna (de la famille des choux) très résistant au froid. J’utilise un mesclun oriental de quatre brassicacées: mizuna vert, rouge, qtatsoi et pack choy). Piquant, doux et facile à cultiver. Le top
  • les mélanges ou mesclun : chez Coop j’ai trouvé un mix quatre saisons contenant laitue romaine verte, laitue blonde frisée, laitue merveille des quatre saisons, laitue reine des glaces. On peut semer de février à octobre!
  • chicorée. En particulier rouge de Vérone et Pain de sucre. En Italie on en trouve à foison, j’adore leur goût amer et le fait que de nombreuses variétés soient résistantes au froid. Mes préférées sont les cicorie a trémolo vertes et rouges, que je vais installer bientôt.

Semis ou salades en motte

Jusqu’à présent sur le balcon j’ai semé et récolté régulièrement roquette, oriental mix et laitues feuille de chêne. Pour accélérer un peu le tout et pouvoir profiter de la récolte avant le grand froid, dans la cagette j’ai directement installé des salades en motte.

Moins les salades auront de place, moins elles se développeront. Ainsi :

  • Je place les plants en quinconce afin de leur laisser assez d’espace tout autour
  • Je veuille à récolter les feuilles qui me servent un peu partout sur les plants afin de leur laisser de la place pour étendre leurs petits bras.

En conclusion

La quantité cultivée au balcon n’est évidemment pas assez importante pour que nous soyons autosuffisants. Cependant, en cultivant des variétés faciles et un peu moins connues sur le balcon, je peux créer des mix en mêlant les feuilles achetées au marché à celles récoltées dans mes cagettes et jardinières. En choisissant bien ses variétés, chacun peut trouver les salades – ou le mix – adaptées à son climat et à la situation du balcon. Ce serait vraiment dommage de ne pas tenter, vous ne croyez-pas?

***

Et vous, avez-vous déjà tenté de cultiver les salades sur votre balcon? Qu’est-ce qui a marché, ou pas? Racontez-moi !

PS: j’ai presque fini ma première Petite pousse, la newsletter que j’ai voulu créer pour partager plus amplement mes découvertes et idées pour un quotidien green et créatif : si cela vous dit de la recevoir, vous pouvez vous inscrire ici. Un grand merci!

cultiver des salades en cagette DIY

Découvrez aussi

4 comments

Hélène-GOOD LIFE 101 11 novembre 2017 at 10:55

Mais c’est bien sûr, le feutre géotextile !!! L’élément qui m’avait manqué pour mes radis, haha. Du coup j’en suis restée aux plantes aromatiques, et vu la taille de mon nouveau balcon pour l’instant c’est déjà pas mal 🙂 Ton article donne envie en tout cas, des bisous

Reply
Aurelie 15 novembre 2017 at 7:41

Mais oui le feutre géotextile ça change tout, j’ai acheté un grand morceau que je découpe au besoin, pas encore terminé alors que je l’ai depuis trois ans. Pas trop onéreux comme investissement 🙂 Roooh t’as plus ta terrasse? Et alors où tu as mis ton avocatier? Bisous copine et merci 😘

Reply
Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte 14 novembre 2017 at 9:48

J’aimerais bien essayé mais je n’ai même pas de balcon… J’ai essayé les tomates cerises en intérieur mais j’ai vite été envahie ^_^

Bisous

Reply
Aurelie 14 novembre 2017 at 3:43

Ah dis donc les tomates cerises je comprends, elles poussent super vite j’ai été surprise aussi la première fois 🙂 sans balcon peut être pourrais-tu faire des graines germées – où tu le fais peut être déjà – pour ajouter une touche de vert fait maison aux salades !

Bisous Stéphanie

Reply

Leave a Comment