101 avant 35: voir un Opéra à la Scala

5 mai 2014

traviataMon numéro 62 sur la liste, le Teatro alla Scala.

Cela fait quelques années maintenant que je vis à Milan, et j’ai toujours eu envie de voir un Opéra à la Scala même si je n’y connait pratiquement rien.

A la fac une de mes amies, passionnée, insistait toujours sur le fait que l’Opéra est pour tous, et que ce n’est pas forcément juste l’endroit où montrer son dernier vison ou porter sa joaillerie de famille. Je suis convaincue que c’est le cas, peut-être un peu moins à Milan.

Ici, la soirée d’ouverture est l’équivalent Milanais du Bal de la Rose. Il est également impossible d’obtenir un billet, pour la soirée d’ouverture mais aussi pour les autres : le site est difficile d’accès, et les passionnés du monde entier sont tous derrière leur écran, le doigt sur le bouton de la souris, prêts à cliquer dès que les billets sont mis en vente.

Je suis assez paresseuse, et cette folie pour obtenir un billet me fatigue. J’aime les ballets, et les places sont plus faciles à obtenir, donc j’ai eu la chance de pouvoir admirer Sylvie Guillem dans le cadre majestueux de La Scala il y a deux ans, pas mal non ? Cependant, j’avais envie de voir un Opéra pour en ressentir la magie, et aussi, pour ma Grand-mère – une passionnée! Elle râle comme pas deux lorsque je lui rappelle que le théâtre est à dix minutes à pied de mon bureau, si cela ne tenait qu’à elle, elle assisterait à toutes les représentations.

Un peu avant Noel, mon père m’appelle : est-ce que je connaitrais une personne intéressée par un billet pour la Traviata, car une de ses connaissances l’avait acheté mais ne pouvait plus se rendre à Milan. Un bon exemple de loi de l’attraction. Et me voici donc, après le travail, à admirer Diana Damrau, Violetta séductrice et joyeuse.

La seule chose que je ferais différemment: je ne savais pas bien comment préparer l’avant spectacle: tout lire, écouter, ou bien me rendre à la représentation l’esprit vierge de tout à priori. J’ai choisi la seconde solution, la prochaine fois je me documenterai le plus possible, afin de mieux comprendre les émotions des personnages et pouvoir laisser libre cours aux miennes. Dans un décor magique…

Scala

Découvrez aussi

Leave a Comment